• NEWSLETTER N° 46 : LAISSEZ UNE TRACE SUR MON LIVRE D'OR


    Le 20 Novembre 2013

    Bien Cher Toutes et Tous,

    L’être libre est celui capable de s’imposer une discipline plus dure que celle qui lui est recommandée, maintenant souvent démesurée (à l’exemple des lois …) et tristement irréfléchie car liée à des intérêts morbides !

    Beaucoup de gens ont cette sensation profonde d’un sérieux malaise dans notre petit monde. Un malaise nourrit et structuré par certains pour tout manipuler à leurs propres intérêts (toujours de gloire et de fortune, en fait, creuset de la bassesse des êtres). Beaucoup aussi souhaitent la fin du monde pour le refaire, bien sûr le refaire à leur goût ; pour ma part un goût plutôt douteux.

    Nous recevons beaucoup de messages divins ou humains de notre proche environnement que nous ne savons ou voulons pas voir ou entendre. Bien des malheurs ou dégradations seraient évités, mais il est si facile de faire l’autruche ; tranquille, la tête dans le sable plutôt que d’affronter réalités et devoirs.

    Je suis évolutionniste et non révolutionnaire comme auraient pu dire beaucoup de gens pour ma détermination et mon caractère à vouloir une amélioration de nos sociétés, notre civilisation dans le respect des lois universelles, l’éthique et la déontologie. Savoir construire et bâtir sur les fondations sûres du passé en tirant les grandes leçons des passeurs de mémoire (êtres précieux à garantir « l’héritage sacré », particulièrement réalistes et doués, simples et humbles, dans l’ombre. Pour les prétentieux de nos jours, un souhait de vouloir refaire le monde et bien sûr bâtir les plus hauts immeubles sur des fondations de … vase ; il n’y a plus de respect des sens fondamentaux de la Vie. Que chacun réfléchisse bien au fond de sa conscience sur le sens vrai de son existence ! Bien des vedettes qui se croient hyper intelligentes ont atteint l’apothéose de la bêtise humaine.

    Il est fondamental d’avoir le respect de la création sans écarter, pour des raisons pratiques, des adaptations nécessaires à l’évolution du monde. La réalité, et plus encore la Vérité, sont difficile à aborder car le plus souvent contraire à nos envies et désirs.

    La Vérité, Vraie, Universelle et non celle de chacun comme évoquée par Pirandello, « A chacun sa vérité ».

    Saura-t-on un jour, à nouveau écouter les sages ; ces vieux sages empreints des réalités de la Vie ? A l’opposée hautes voix, fortes de chimères nées d’une culture manipulée, irréelle …

    Grande tragédie de notre monde actuel où la technologie associée au concept de la réception de l’être permet aux esprits machiavéliques de modifier en permanence, avec la lenteur et la douceur subliminale, l’interprétation des messages, les pensées, l’esprit et le comportement de bien des gens. Beaucoup finissent par faire ce qu’ils n’auraient jamais fait autrement de pleine conscience ; c’est la raison de bien de « mal être » et graves dérives de notre monde !

    On est bien au cœur du grand de l’argent et la technologie, créés et développés pour servir l’homme, au sens large, et finalement pour l’asservir et même le détruire. L’argent comme la technologie sont des outils pour aider l’être humain ; l’argent en valorisant l’échange, la technologie en améliorant les communications et pondérer l’effort.

    En aucun cas, ils ne doivent se substituer aux valeurs humaines !

    Merci à chacune et chacun d'entre vous pour votre visite sur mon blog.

    Laissez une trace de votre passage en signant mon Livre d'Or.



    Catherine Carrère Havot



    Newsletter envoyée le Mercredi 20 Novembre 2013

    Retour à la liste des newsletters