• Livre d'Or

     

    Bookmark and Share

    Rendez-vous sur Hellocoton !

     

    L’être libre est celui capable de s’imposer une discipline plus dure que celle qui lui est recommandée, maintenant souvent démesurée (à l’exemple des lois …) et tristement irréfléchie car liée à des intérêts morbides !

    Beaucoup de gens ont cette sensation profonde d’un sérieux malaise dans notre petit monde. Un malaise nourrit et structuré par certains  pour tout manipuler à leurs propres intérêts (toujours de gloire et de fortune, en fait, creuset de la bassesse des êtres). Beaucoup aussi souhaitent la fin du monde pour le refaire, bien sûr le refaire à leur goût ; pour ma part un goût plutôt douteux.

    Nous recevons beaucoup de messages divins ou humains de notre proche environnement que nous ne savons ou voulons pas voir ou entendre. Bien des malheurs ou dégradations seraient évités, mais il est si facile de faire l’autruche ; tranquille, la tête dans le sable plutôt que d’affronter réalités et devoirs.

     

    Je suis évolutionniste et non révolutionnaire comme auraient pu dire beaucoup de gens pour ma détermination et mon caractère à vouloir une amélioration de nos sociétés, notre civilisation dans le respect des lois universelles, l’éthique et la déontologie. Savoir construire et bâtir sur les fondations sûres du passé en tirant les grandes leçons des passeurs de mémoire (êtres précieux à garantir « l’héritage sacré », particulièrement réalistes et doués, simples et humbles, dans l’ombre. Pour les prétentieux de nos jours, un souhait de vouloir refaire le monde et bien sûr bâtir les plus hauts immeubles sur des fondations de … vase ; il n’y a plus de respect des sens fondamentaux de la Vie. Que chacun réfléchisse bien au fond de sa conscience sur le sens vrai de son existence ! Bien des vedettes qui se croient hyper intelligentes ont atteint l’apothéose de la bêtise humaine.

    Il est fondamental d’avoir le respect de la création sans écarter, pour des raisons pratiques, des adaptations nécessaires à l’évolution du monde. La réalité, et plus encore la Vérité, sont difficile à aborder car le plus souvent contraire à nos envies et désirs.

    La Vérité, Vraie, Universelle et non celle de chacun comme évoquée par Pirandello, « A chacun sa vérité ».

    Saura-t-on un jour, à nouveau écouter les sages ; ces vieux sages empreints des réalités de la Vie ? A l’opposée hautes voix, fortes de chimères nées d’une culture manipulée, irréelle …

    Grande tragédie de notre monde actuel où la technologie associée au concept de la réception de l’être permet aux esprits machiavéliques de modifier en permanence, avec la lenteur et la douceur subliminale, l’interprétation des messages, les pensées, l’esprit et le comportement de bien des gens. Beaucoup finissent par faire ce qu’ils n’auraient jamais fait autrement de pleine conscience ; c’est la raison de bien de « mal être »  et graves dérives de notre monde !

     

    On est bien au cœur du grand de l’argent et la technologie, créés et développés pour servir l’homme, au sens large, et finalement pour l’asservir et même le détruire. L’argent comme la technologie sont des outils pour aider l’être humain ; l’argent en valorisant l’échange, la technologie en améliorant les communications et pondérer l’effort.

    En aucun cas, ils ne doivent se substituer aux Valeurs Humaines ! 

    Merci à chacune et chacun d'entre vous pour votre visite sur mon site officiel.

    Une trace de votre passage en signant mon Livre d'Or serait la bienvenue.

     

    Catherine Carrère Havot 

     

    © Copyright 2012 - Site officiel de Catherine Carrère Havot

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

     

    Suivez-moi sur Hellocoton

    Bookmark and Share

     

     



    51
    Marguerite Duvallont
    Jeudi 10 Octobre 2013 à 09:12

    Chère Catherine, en lisant votre dernier roman, je découvre une "Femme de coeur et de Paix". Ce qui est rare de nos jours. Les valeurs quelles qu’elles soient se perdent. Aussi je souhaite à votre oeuvre, qui n'est autre que le reflet de l'âme de celle qui l'a écrit, de trouver sa place parmi les livres de sagesses. Le Maître du chaos m'a tellement interpellée que, vous allez sourire, je viens de le relire pour m'imprégner des beaux enseignements repris à l'Égypte ancienne, que vous m’avez fait redécouvrir pour mon plus grand bonheur. Que les mois à venir vous apportent la reconnaissance de votre talent qui, pour ma part, ne fait aucun doute ! Cordialement. Marguerite Duvallont

    52
    Samedi 12 Octobre 2013 à 17:40

    Chère Marguerite. Mes mots sont en-decà de ce que je voudrais vous écrire tant je suis émue par votre commentaire. Nous vivons dans un Monde où les Valeurs se perdent, c'est triste ! Mais il est encore temps de montrer aux générations de Demain que tout peut changer en privilégiant, dans un premier temps, l'échange et le partage. Aujourd'hui, ce qui devrait rassembler divise ! La tolérance est le maître mot de ce dernier ouvrage et en y mettant de la bonne volonté, nous pourrions arriver à vivre de façon harmonieuse. Ce n'est pas, à mon humble avis, inenvisageable. Je vous souhaite une agréable fin de journée. Bien cordialement. 

    53
    Jean-Yves Constant
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 14:46

    Quel talent, dirais-je même que de talents ! La grande classe et quand on a lu, compris toute la variété, la richesse et la profondeur de ton écriture, quand on a compris les sagesses que tu dévoiles à nos yeux en ces temps perturbés, on adhère et applaudit en toute conscience, lucidité et confiance. Confiance en un avenir meilleur de façon générale et confiance en ta réussite méritée en particulier.

    54
    Lundi 14 Octobre 2013 à 18:20

    Cher Jean-Yves. Je suis particulièrement touchée par ton commentaire. Je sais combien tu as apprécié mon dernier ouvrage qui est un rappel des Valeurs que nous partageons toi et moi en ces temps de crise et de repli sur soi. Merci à toi d'être venu sur mon site.

    55
    Flaubert41
    Mercredi 23 Octobre 2013 à 17:46

    Ayant lu L'Oeil du prédateur j'ai hâte de recevoir Le Maître du chaos.

    56
    Vendredi 25 Octobre 2013 à 16:55

    Cher Flaubert41. Je suis heureuse de lire que mon avant dernier ouvrage vous ai plu. Je vous informe que je viens de vous adresser Le Maître du chaos. J'espère que ce dernier vous apportera le même plaisir, la même détente, ce même ressenti que le précédent en prenant en compte bien évidemment le fait que le registre du Maître du chaos est totalement différent de L'Oeil du prédateur puisqu'il s'agit là d'un roman noir d'anticipation. Au plaisir de vous lire. Bien cordialement. Cathy

    57
    Romain75
    Samedi 21 Décembre 2013 à 17:38

    Bonsoir Chère Catherine. Je viens de terminer L'Oeil du prédateur que je vous ai commandé il y a deux mois et je tenais à vous faire part de mes impressions générales. J'ai beaucoup apprécie ce livre. Tout d'abord parce que je suis de Roscoff, que voulez-vous (sourire ...), et que vous avez magnifiquement dépeint notre sublime Région à travers une intrigue très bien menée qui met en haleine votre lecteur du début jusqu'à la fin. C'est le but me répondrez-vous très justement. Cette tragique histoire qui se termine de la plus merveilleuse des façons (j'aime les histoires qui se finissent bien, on ne se refait pas) n'est pas banale ... mais je laisse vos lecteurs découvrir ce roman que je manquerai pas de recommander. Je laisse passer les fêtes de fin d'année et je reviendrai vers vous vous commander Le Maître du chaos qui m'interpelle par tous les sujets que vous traitez ... Qui sait si je ne vais pas trouver certaines réponses à des questions d'ordre existentielle grâce à vos connaissances philosophiques. En attendant, je me permets de vous souhaiter de belles fêtes de fin d'année ainsi qu'un franc succès dans vos entreprises littéraires présentes et à venir. Merci Chère Catherine de m'avoir permis de passer deux belles journées à vous lire. Romain.

    58
    Dimanche 22 Décembre 2013 à 16:51

    Cher Romain. Je vous remercie pour votre commentaire. Je suis heureuse de lire que L'Oeil du prédateur vous ait plu. Quant au Maître du chaos, ce sera avec plaisir que je vous l'adresserai lorsque vous le souhaiterez. Je pense effectivement, compte tenu de ce que vous recherchez, que vous trouverez peut-être matière à réflexion dans ce dernier ouvrage, et qui sait, peut-être viendrez-vous en débattre, ici, sur ce Livre d'Or qui se veut être un lieu d'échange et de partage. Dans cette attente, je vous souhaite une agréable soirée ainsi que de bonnes fêtes de fin d'année. Au plaisir Cher Romain.

    59
    Sophie
    Mercredi 5 Février 2014 à 08:35

    Ma Chère Cathy, 

     

    Je vous remercie pour votre roman "Cauchemar" que j'ai beaucoup apprécié. Cette nouvelle intrigue, fondée sur le milieu de la mafia et de la prostitution, reflète ce monde noir et très sombre existant : des tractations douteuses, des trafics en tous genres. Aussi, vous avez utilisé un langage tout à fait en harmonie avec le milieu de l'action, les mots sont forts, justes et choisis mais en rien choquants, ils apportent à cette histoire une réalité. Cette intrigue est passionnante, pleine de rebondissements, le suspense y est omniprésent et le lecteur est tenu en haleine du début à la fin. Je recommande vivement cet ouvrage car il est excellent. Je vous souhaite ma Chère Cathy une très agréable journée. Amicalement, Sophie 

    60
    Mercredi 5 Février 2014 à 13:42

    Ma Chère Sophie,

    Je suis vraiment très touchée par la teneur de votre commentaire concernant mon roman Cauchemar. Très controversé à sa sortie, cet ouvrage dénonce la corruption dans les milieux de la prostitution et du trafic de la "chair humaine". Une "sphère sociale" où la perversion règne en maître.  C'est terrible et ce n'est malheureusement pas le fruit de l'imagination de l'écrivain, mais bel et bien ce qui se passe dans un "univers" que je qualifierais de "souterrain" car aujourd'hui encore, il est toujours aussi difficile, malgré les efforts de la police, d'endiguer cette  montée en puissance de l'argent "sale" utilisé à des fins peu recommandables.

    Je vous souhaite, également, une douce et belle journée.

    Amicalement. Cathy

    61
    Clémence Dupiteau
    Mardi 5 Août 2014 à 16:53

    Catherine Carrère Havot a écrit en parlant de son "Recueil de Pensées Intemporelles (Volume 1)" : "On retrouve dans cet ouvrage les grands axes de la Vie : l'Amour, la Tolérance, le Respect des Valeurs, l’Échec comme fondement de la Réussite. Le Rêve et bien d'autres Pensées philosophiques livrés en mots dénués de prétention.

    Des réflexions conciliant sagesse, lucidité et authenticité. L'Auteure observe la Vie et respire les sentiments et l'on s'y abandonne avec délice. C'est un grand voyage à travers l'Âme humaine et le Monde qui nous entoure. Un regard sur le Respect des sens fondamentaux de la Vie. Où va le Monde ? Vers un autre Monde, la seule certitude c'est l'impermanence ... écrit-elle.

    Catherine Carrère Havot cherche à travers ce Recueil humaniste, à transmettre l'Essentiel en faisant don de soi dans un Hymne à l'Amour, sur le Monde et les Êtres, qui font vibrer en elle les cordes de la Vie."

    Ma très Chère Catherine, j'ai lu vos ouvrages. Je dois avouer que deux d'entre eux m'ont particulièrement interpellés : "Recueil de Pensées Intemporelles (Volume 1)" et "Le Maître du chaos" car lorsque l'on vous lit plus haut, ce sont VOS mots et non les miens, on ne peut pas rester insensible à votre plume, à votre vision du Monde, à l'intérêt que vous portez à l'Homme, à votre sagesse que vous distillez çà et là au travers de chacune de vos publications.

    Je suis heureuse croyez-moi de partager vos belles valeurs et j'essaye du mieux que je peux de les appliquer chaque jour.

    Vous êtes un Belle Femme, une Grande Dame au sens le plus large, votre coeur est rempli de noblesse. Quant à la solidarité et la fraternité, qui s'en préoccupe, vous ma Chère, à travers vos écrits.

    Encore bravo pour tout ce savoir que vous nous apportez.

     

    Bien cordialement.

    62
    Mardi 5 Août 2014 à 17:45

    Ma très Chère Clémence,

    Je suis heureuse, au sens où j'entends le Bonheur, c'est-à-dire comme une adéquation entre ce que l'on vit et ce à quoi on aspire. Tant que je resterai dans cette appétence pour la Vie, j’ai bon espoir que les occasions de me laisser surprendre et de m’en réjouir seront innombrables ...

    Merci à vous. 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :